google5f5b926e753a6459.html

Dre Geneviève Fournier, Chiropraticienne

Posté il y a 81 semaine

Une lecture sans les raideurs, c’est possible. Faites attention à votre posture et votre lecture quelle que soit avec un livre sans votre lit ou dans un fauteuil ou à l’aide de votre tablette.

Lire dans un fauteuil

Le fauteuil choisi doit vous permettre d’être assis avec le dos bien appuyé sur le dossier.  Évitez de croiser vos jambes, car cette position peut altérer votre circulation sanguine causant ainsi des engourdissements dans vos jambes. L’usage d’un tabouret, d’une table à café ou d’un pouf pour soulever vos jambes est conseillé. Après 10minutes de lecture, vos muscles de bras sont fatigués de tenir votre livre? Optez pour un coussin de lecture pour soutenir vos bras ou choisissez un fauteuil ayant des accoudoirs pour vos bras. Outre vos muscles, vos yeux peuvent également se fatiguer, afin de ne pas les surmener inutilement, il suffit d’éviter les éclairages trop vif ou tamisé.

Lire au lit

Tout d’abord, il faut éviter de livre sur le ventre, car cette position provoque un relèvement de votre tête causant ainsi la compression  de vos vertèbres et de vos disques provoquant ainsi de la douleur puisqu’un spasme musculaire de protection survient. Dans la plupart des cas, cette douleur musculaire diminuera après quelques jours. Pour se priver de ses douleurs de lectures nocturnes, vous devez mimer la position de lecture dans un fauteuil dans votre lit, soit assis, dos appuyé avec un coussin de lecture en amenant le livre vers vous et non votre tête vers votre bouquin.

Lire à l’aide d’une tablette

Faites attention à la lecture sur votre tablette, quoi que son poids est inférieur à celui de votre roman favori, une position prolongée inadéquate peut être la cause de vos muscles endoloris. Déposez votre tablette sur un bureau ou une console lorsque cela est faisable. Sinon tentez de supporter vos coudes à l’aide d’accoudoir et de garder votre dos le plus droit possible. Ne vous appuyer pas sur vos genoux, puisque cette position provoque un arrondissement de votre dos causant ainsi beaucoup de stress sur votre colonne vertébrale qui peut s’avérer à être symptomatique.

Vous êtes imprégnés des mots de votre roman? Tentez de ne pas oublier de relaxer vos muscles cervicaux en effectuant quelques cercles.

Bonne lecture!

Posté il y a 92 semaine

Programme d’exercices posturaux pour personnes ayant un emploi assis

Vous travaillez assis à votre bureau toute la journée et vous avez le haut du dos rond et les épaules arrondies vers l’avant, corrigez votre posture avec les exercices suivants.

 Exercice 1

Prenez un élastique de musculation entre vos deux mains, tendre l’élastique devant vous et gardez vos coudes bien droits en maintenant vos bras parallèles au sol. Essayez d’ouvrir vos bras et tentez d’aller chercher le plus loin possible d’arrière en essayant de coller vos omoplates ensemble afin de renforcir vos rhomboïdes et d’étirer vos pectoraux.  Faites 8 répétitions avec un repos d’une dizaine de secondes entre les mouvements.

Exercice 2

Afin de renforcir davantage la musculature des épaules et du dos, installez-vous debout avec vos jambes à la hauteur de vos épaules, prenez l’élastique avec vos 2 mains, paumes vers l’avant, et avec une main tentez d’aller toucher le plafond et avec l’autre tentez d’atteindre le sol. Faites 8 répétitions, prenez un repos de 10 secondes entre chaque exercice. Alterner vos mains afin de travailler l’autre côté et refaites 8 répétitions.

Exercice 3

La position assise amène la hanche en constante flexion, donc l’étirement des fléchisseurs de la hanche doit être effectué régulièrement afin que de la douleur dans le bas du dos ne se développe pas puisque le principal fléchisseur, le psoas-iliaque, s’attache sur les vertèbres du bas du dos.  Voici comment étirer ce muscle… Allongez-vous sur votre dos, vos jambes tendues avec vos genoux bien droits. Amenez un de vos genoux à votre sternum, le maintenir à l’aide de vos mains alors que la jambe opposée reste tendue plaquée au sol. Maintenir la position 8 à 10 secondes. Refaites le mouvement 8 fois. Le muscle que vous étirez est du côté où la hanche n’est pas pliée. Pour augmenter le degré de difficulté, étendez-vous sur votre lit avec votre tête bien installée sur votre oreiller, vos fesses sur le bord de votre lit de sorte que votre jambe non- pliée sera dans le vide.

Exercice 4

Vous désirez obtenir un ventre plat, voici un exercice pour travailler les muscles profonds de votre paroi abdominale. Placez-vous au sol à quatre pattes, votre dos bien droit et votre tête dans le prolongement de votre colonne vertébrale tout en regardant devant vous. Inspirez par le nez et rentrez votre ventre au maximum lorsque vous expirez. Répétez huit fois, lentement.

Exercice 5

Vous voulez éviter la projection par en avant de votre tête et la « ramener » en ligne avec vos épaules. Voici quelques exercices pour renforcir vos muscles postérieurs de votre cou pour atteindre cet objectif.

 a) Installez-vous comme la position du sphinx au yoga, soit une position neutre de flexion-extension, et amener votre cou vers l’arrière tout en rentrant votre menton. Faire attention, en effectuant le mouvement, vos omoplates doivent restées collées ensemble. Faites 5 contractions de 3 secondes chacune. Prendre 15 secondes de repos entre les contractions.

b)Sur votre dos, placez un petit coussin à la base de votre cou (jonction cou et dos) et faites une compression du coussin à l’aide de la base de votre cou. Faites attention de ne pas plier votre cou par en arrière en exécutant la compression. Maintenez la compression pendant 3 secondes, faire 5 compressions avec un repos de 15-20 secondes entre les compressions.

 Mise en garde

 L’exécution d’un exercice ne devrait pas provoquer de la douleur. Si un exercice vous donne de la douleur à la 4e répétition, vous arrêtez cet exercice et la prochaine fois, vous ne faites que 3 répétitions de cet exercice et lorsque les muscles sollicités deviendront plus résistants, vous pourrez à ce moment, augmenter le nombre de répétitions. À la fin du programme, quelques étirements ainsi que l’application de 10-15 minutes de glace au niveau des muscles sollicités sont recommandés. 

Bonne santé dans un corps bien droit!

Posté il y a 93 semaine
Les vrais trésors : la paix, le travail, la santé.
Jean-François Collin d'Harleville ; L'optimiste, IV, 5 (1788)
Posté il y a 93 semaine

De quelle façon doit-on dormir?

Pour bien dormir, les positions idéales sont sur les côtés et sur le dos, cependant si elles sont mal exécutées, ces positions deviennent aussi inadéquates que  dormir sur le ventre. Alors pour éviter les raideurs musculaires causées par les heures nocturnes, lisez les conseils ci-dessous. Tout d’abord, tentez d’alternez vos positions de sommeil si vous vous réveillez durant la nuit. Cette stratégie permettra à votre corps de réduire l’étirement ou le raccourcissement prolongé des muscles, ce qui aura pour effet de prévenir la fatigue aux niveaux des différentes structures et par le fait même des blessures. Il y a deux règles à suivre si vous voulez avoir la certitude que vous allez dormir d’une manière ergonomique. Premièrement, vos deux jambes doivent être pareilles donc positionnez-les de la même façon; elles doivent être une image miroir l’une de l’autre. Deuxièmement, vos coudes doivent être toujours placés plus bas que vos épaules. Vous n’aimez pas la sensation des os sur os du genou lorsque vous dormez sur le côté, placez un oreiller ou une couverte entre vos deux genoux. Pour ce qui est de l’oreiller, son épaisseur doit permettre à votre tête de rester alignée avec votre cou, donc elle doit être de la même épaisseur que la « largeur de votre épaule » si vous dormez sur le côté. Sur le dos, l’oreiller ne doit pas être plus épais que la profondeur de la courbe de votre cou afin d’éviter une bascule de votre tête et ainsi réduire le support dans le cou. L’oreiller doit alors être dans le creux du cou pour que la tête renfonce et que le cou retrouve son creux naturel. Si vous respectez ces règles, vous ne vous blesserez pas durant votre sommeil et vous pourrez dire adieux aux douleurs matinales qui diminuent par la suite au cours de votre journée.

Posté il y a 93 semaine
Posté il y a 94 semaine
Mieux vaut faire soigner sa santé que sa maladie.
Proverbe français ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)
Posté il y a 94 semaine
La même énergie est utilisée pour dire ‘’je continue’’ que pour dire ‘’j’abandonne’’
William Atkinson
Posté il y a 95 semaine
Je n'ai jamais dans ma vie fait autre chose que travailler pour me rendre malade quand je jouissais de ma santé, et travailler pour regagner ma santé quand je l'avais perdue
Giacomo Casanova / Histoire de ma vie
Posté il y a 95 semaine

Conduire son véhicule d’une manière ergonomique

Vous  n’aimez pas conduire votre véhicule sur des longues distances parce que le seul fait de conduire votre automobile vous donne mal partout. Lisez les conseils ci-dessous pour remédier à cette situation. Tout d’abord, placez vos fesses le plus possible dans le fond de votre siège, donc contre votre dossier et régler la distance aux pédales de façon à ce que vos jambes soient légèrement pliées lorsque vous actionner les pédales. Pour éviter de faire le dos rond, il faut coller vos épaules au dossier. Un autre truc pour ne pas avoir un dos rond est d’incliner légèrement votre rétroviseur vers le haut, ainsi pour l’utiliser vous allez devoir être assis bien droit. Si votre dossier est mou ou a un creux, vous pouvez ajouter un coussin dans le bas de votre dos pour vous aider à atteindre cet idéal.

Basculer votre siège d’environ 20° afin de pouvoir tenir le volant sans difficulté en gardant les bras légèrement fléchis et vos coudes près de votre tronc de sorte que vos épaules restent collées au dossier lorsque vous tournez le volant. Si votre volant a un ajustement en hauteur et en profondeur, tirez-le au maximum vers vous afin de vous aider à ne pas avoir les bras allongés vers le volant. Si l’assise de votre siège peut s’incliner, régler l’angulation de votre siège de sorte que vos cuisses ne s’enfoncent pas dans l’assise, donc elles ne devraient pas exercer une pression sur le coussin du siège ce qui pourrait occasionner une irritation des structures musculaires et nerveuses de vos cuisses. Idéalement, il devrait y avoir un espace de quelques centimètres entre votre genou et le rebord de votre siège. Utilisez l’option du « cruise control » si vous avez la chance de l’avoir sur votre véhicule.  Pourquoi est-ce important? Tout simplement pour enlever du poids sur votre bassin, lorsque vos jambes ne sont pas allongées vers les pédales, vos pieds sont à plat au sol et peuvent prendre en charge une partie de votre poids, épargnant ainsi votre bassin. L’appui-tête devrait être positionné de sorte que son rebord supérieur soit à la même hauteur que le dessus de votre tête. Votre tête ne devrait pas être appuyée sur l’appui-tête mais avoir une petite distance de 2 centimètres entre les deux.

N’oubliez pas que la conduite automobile peut être considérée comme un effort physique si elle est effectuée sur un long trajet. Donc, prenez une pause de conduite à toutes les 2 heures afin de vous dégourdir les jambes, de vous étirer et de relaxer vos yeux ainsi que votre cerveau, car se concentrer sur la route requiert beaucoup d’énergie. Portez des vêtements amples afin que votre circulation sanguine ne soit pas coupée et vos mouvements soient aisés.

Bonne route!

Dre Geneviève Fournier, Chiropraticienne

Posté il y a 95 semaine
google5f5b926e753a6459.html